Ventiler son habitation avec une VMC

 

L'essentiel:

 

Savoir qu'une habitation doit «respirer» est une notion essentielle à accepter avant de construire ou de rénover une maison déjà ancienne.

La ventilation est nécessaire pour renouveler l'air intérieur afin d'évacuer l'humidité en excès et les polluants indésirables.

L'installation d'une VMC répond à cette priorité de l'habitat sain, sec et ventilé en toutes saisons. Vous serez doublement gagnant :

1/ Pour que l’air intérieur ne soit pas plus pollué que l’air extérieur. (On passe chez soi les 2/5 de sa vie)

2/ Pour que la sensation de confort rime avec la préservation de son patrimoine immobilier, l'humidité provoquant les dégradations du bâti.

Performances / Principes de base :

  • Toutes les VMC sont équipées de ventilateur, consommateur d'électricité, et branchées à des bouches d'aération (entrées et sorties d'air).
  • Bien distinguer la VMC simple flux (hygro B, plus simple à mettre en œuvre) de la VMC double-flux (avec récupération de chaleur) recommandée parce qu'elle permet de fortes économies de chauffage : jusqu’à 70% de la chaleur contenue dans l'air extrait selon l'Ademe.
  • Une VMC hygroréglable est équipée de bouches d’extraction et/ou d'aération pour moduler le débit d'air selon l'hygrométrie de l'air.
  • En rénovation, l'installation d'une VMC double-flux est assez délicate. Ce qui justifie d'autant plus la pose par un artisan RGE, capable de choisir, de dimensionner et de déterminer l'emplacement adéquate.
  • L'entretien d'une VMC passe par un nettoyage des filtres, des entrées et des extractions d'air tous les 3 ans.
  • C'est logique, l'efficacité d'une VMC est intimement lié à l'étanchéité à l'air du logement : Mieux la maison est isolée (du sol au toit, des seuils de portes aux gaines électriques) plus la VMC sera à l'équilibre entre humidité et température ambiante (19°C l’hiver / 26°C l'été).

Coûts moyens :

  • Prix moyen d'un kit de VMC simple flux hygroréglable, très basse consommation d’électricité : De 350 à 900€ (haut rendement). Conduits, bouches d'extraction non compris
  • Pour de lourds travaux de rénovation (gros-œuvre et second œuvre) l'achat d'une caméra thermique peut se justifier : Elle va vous familiariser à la connaissance des imperfections de votre maison et mieux déceler les résultats avant/après travaux : Prix moyen : 150-1500€

Les précautions préalables:

  • Faire appel à un ingénieur thermicien (dans un bureau d'études techniques) permet de cibler très précisément les déperditions énergétiques de votre maison et de s'assurer des travaux prioritaires. Un moyen garanti de ne pas « flamber » de l'argent là où ce n'était pas vital.
  • Tout le monde n'est pas auto-constructeur avisé. Objectivement, on ne saurait mieux conseiller de réserver la mise en œuvre à des professionnels de l'isolation RGE. Sous peine de ruiner l'efficacité globale d'une VMC ou de devoir « refaire » les travaux. L'issue la plus chère !
  • Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux (Edition Ademe) :ADEME
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, uniquement à des fins statistiques.